bar-b2
bar-b2
récit de vie

Récits de vie

 

Nous travaillons très régulièrement avec la démarche des « récits de vie » (ou « histoires de vie »), dans le cadre de nos accompagnements. La dimension de l’histoire nous paraît en effet fondamentale pour comprendre les situations d’aujourd’hui, individuellement et collectivement.
Selon Alex Lainé, le « récit de vie doit être entendu comme la narration écrite ou orale d’une sélection d’événements choisis par le narrateur pour leur place et leur signification dans l’histoire où ils s’inscrivent » (Intervenir par le récit de vie).

 

A partir de supports pédagogiques variés (écrits, représentations graphiques, représentations chronologiques, …), il s’agit pour nous d’explorer le parcours professionnel replacé dans son contexte à la fois familial, social, historique, géographique, de repérer les liens qui le constituent mais aussi de percevoir l’articulation avec les projets de développement professionnel, les incidences du parcours sur la conception et la mise en œuvre de ces projets.
Développée par les sociologues cliniciens à travers des groupes d’implication et de recherche à l’Institut International de Sociologie Clinique et plus récemment dans le cadre du Réseau International de Sociologie Clinique, cette exploration par les récits de vie permet non pas de changer l’histoire de chacun (le passé est passé), mais le rapport à l’histoire, c’est-à-dire la façon dont elle est agissante en soi. Cette méthode favorise la prise de conscience des facteurs historiques, sociaux, psychiques, économiques et familiaux qui conditionnent l’histoire individuelle, groupale ou institutionnelle.

 

Mettre son histoire professionnelle au travail permet donc de revisiter, requestionner des versions de cette histoire, et d’en explorer d’autres.

 

A La Belle Ouvrage, nous sommes attachés à cette démarche et aux bénéfices qu’elle permet. Nous la proposons en individuel, dans le cadre de nos accompagnements individuels et bilans de compétence. Nous la proposons également en collectif dans le cadre de nos formations par groupe de pairs, pour lesquelles nous faisons régulièrement appel à nos côtés à des intervenantes spécialisées : Annie Bacquet-Duyck, psychosociologue clinicienne, membre du Réseau International de Sociologie Clinique, et Roselyne Orofiamma, formatrice et chercheure.

 

Nous la développons également lors de nos interventions auprès des équipes et de leurs pilotes autour du « récit de vie de la structure ». Il s’agit alors de repérer ensemble les faits marquants, les grandes périodes, les événements qui émaillent la vie d’une structure et d’avoir accès aux différentes représentations et vécus de ces faits. Mettre ensemble au travail l’histoire d’une structure, c’est permettre de revisiter ses fondations, ses évolutions, ses héritages. C’est ainsi mieux comprendre le présent pour pouvoir se tourner vers l’avenir en ayant identifié ce que l’on poursuit, ce que l’on arrête, ce que l’on développe, ce que l’on crée.